Règles

Les Règles

Le Roller Derby est un sport de contact pratiqué, en équipe et, sur des patins à roulettes. Cette discipline est née dans les années 30 aux États-unis. Après avoir disparu pendant plusieurs années, le Roller Derby est revenu sur le devant de la scène, dans les années 2000, grâce à la motivation sans faille de joueuses qui ont réinventé ce sport de fond en comble. Le Roller Derby contemporain est désormais un sport international, malgré tout à prédominance féminine encore actuellement, comptant des ligues partout dans le monde dont la plupart suivent les règles officielles établies par la WFTDA (Women’s Flat Track Derby Association). La première équipe française est née à Bordeaux en 2009, les villes de Toulouse et de Paris ont suivi la même année.

 

Au Roller Derby, la première chose à savoir, c’est qu’il n’y a pas de balle !

Un match voit s’affronter 2 équipes sur une piste plate et ovale, de 30 mètres sur 16, appelée track. Ce dernier est souvent tracé avec du scotch et de la corde. Un match se compose de deux mi-temps de 30 minutes, scindées en manches d’une durée maximale de 2 minutes : les jams. Entre deux jams, s’écoule une période de 30 secondes pendant laquelle les équipes sont autorisées à changer les joueuses envoyées sur le terrain. Au total, une équipe peut compter jusqu’à 14 joueuses sur sa feuille de match. Toutefois, seules 5 joueuses de chaque équipe peuvent être présentes sur le track en même temps : 4 bloqueuses (défenseuses) et 1 jammeuse (attaquante).

 

track_rules

1 – Au coup de sifflet, tout le monde se lance.

2 – Les jammeuses, aidées ou non de leurs bloqueuses, doivent se faufiler à travers le pack pour faire le plus de tours possible. Lors du 1ᵉʳ tour, les jammeuses ne marquent pas de points. Par contre, la jammeuse qui réussie à sortir en premier du pack devient Lead Jammer. Cet avantage lui permet par la suite de mettre fin au jam à tout moment avant les 2 minutes réglementaires.

3 – Les tours suivants, les deux jammeuses peuvent marquer des points, 1 point par joueuses adverses dépassées. Le but est de marquer des points tout en empêchant l’adversaire d’en marquer.

4 – Les bloqueuses doivent donc empêcher la jammeuse adverse de traverser le pack et faciliter le passage de leur jammeuse. Ainsi au Roller Derby, attaque et défense ont lieu simultanément.

 

Mais attention, tous les coups ne sont pas permis ! Les coups sont donnés avec les épaules, les hanches ou les fesses. Les coups de coudes, pieds, tête sont pénalisés. En cas de faute, les arbitres enverront la joueuse responsable en prison. Pour chaque match, il est indispensable de mobiliser une vingtaine d’arbitres dont 7 en patins.

Pour lire les règles du Roller Derby dans leur intégralité et en français :

WFTDA-Rules-French